logo
 
?

crazy monkey скачать для андроид

Tout le monde le dit : « Il va y avoir de l’orage ».

Les enfants en bas âge sont inquiets, les poules sont rentrées au poulailler et, sur la route, les mauvais conducteurs conduisent encore plus mal. Ça vous dirait d’en photographier un, avoir des photos d’éclairs ? À la fin de cet article, photographier un orage n’aura plus de mystère pour vous !

Je vais faire le distingo entre deux techniques : photographier les orages de jour et photographier les éclairs la nuit. Un éclair dans le ciel dégage une quantité de lumière astronomique.

Repensez aux fois où vous avez pu vous trouver dehors une nuit d’orage : lorsque l’éclair fend l’air, le paysage s’illumine énormément.

La bonne stratégie va être de poser son appareil photo sur un support, tel le trépied, et de chercher à correctement exposer son paysage.

De nuit, il y a des réglages assez classiques comme 100 ISO – F8 – 5 secondes.

Il faut faire le pari que dans les 5 secondes, un éclair va surgir.

En partant de ce principe, on peut laisser plus de temps : 30 secondes – F22 – 100 ISO.

Vous prenez cette photo et si rien n’apparaît, vous recommencez. Il faut imaginer que vous êtes un pêcheur à la cuiller : vous tentez un coup et si aucun éclair à photographier ne mord, vous relancez la machine.

Vous allez bien finir par réussir à le photographier.

Si ça se trouve, avec cette technique, vous allez avoir deux, trois, voire quatre éclairs sur la photo.

Vous commencez à saisir combien il peut être techniquement facile de photographier les éclairs ?